Art citoyen

Une coopération artistique entre artistes français et sénégalais qui s'investissent avec les collégiens, les femmes et les populations pour initier une réflexion profonde sur les rouages de notre système mondial et ces interdépendances qui peuvent conduire aux inégalités et à la destruction de l’environnement. Ensemble ils créent des spectacles,vidéos,chansons,films documentaires diffusés en Pas-de-Calais et dans la région de Popenguine au Sénégal. Il créent le Festival ART CITOYEN à Popenguine, mettent en place des échanges en visioconférences entre les collégiens français et sénégalais, des soirées culturelles,des actions concrètes pour l'environnement. Artistes, collégiens, femmes et populations s’impliquent de manière citoyenne pour sensibiliser aux enjeux de la Solidarité Internationale, d'une ouverture à l'autre et de la protection de l'environnement.

Contexte

Les collèges impliqués dans cette initiative depuis 2019 connaissent le travail de L'Embardée et lui font confiance pour la qualité de son travail avec les élèves. Nous rencontrons les enseignants intéressés et travaillons en amont avec eux autour de la thématique afin de faire des liens avec le programme scolaire en histoire/géographie, SVT et en français. Ils sensibilisent les élèves avant nos premières interventions avec les classes.

Au niveau des groupes de population du Pas-de-Calais, il s'agit de groupes déjà constitués par nos partenaires : le centre intercommunal d'action sociale (CIAS) de Ternois Com avec un groupe de femmes, les groupes de réflexion des médiathèques du Montreuillois. Nous sommes invités à proposer le projet devant ces groupes et nous nous servons des vidéos déjà réalisées à Popenguine et en Pas-de-Calais. Nous expliquons les objectifs. Les groupes sont toujours enthousiastes à l'idée de s'impliquer dans cet échange. Seule la ville d'Hesdin qui entre dans le projet cette année nous demande de constituer le groupe d'habitants mais nous connaissons bien ce territoire et nous pensons de que nombreuses personnes seront présentes à la première rencontre d'information.

De plus, lors des soirées culturelles mises en place sur les territoires en 2020, plusieurs personnes nous ont donné leurs coordonnées car ils souhaitaient intégrer un groupe pour participer à ces échanges.

Les enjeux locaux des territoires du Ternois et du Montreuillois que nous abordons dans ce projet :
la désertification de ces territoires, le chômage, le manque de valorisation des territoires et par voie de conséquences de ses habitants, le manque de motivation des habitants qui ont la sensation de subir la marche du monde.
Le lien avec l'international réside dans ces rendez-vous réguliers avec les groupes de population de Popenguine au Sénégal. Comment ça se passe en Afrique, dans une commune de 12000 habitants, environ de la même taille que les villes du Pas-de-Calais où sont constitués les groupes.
Nous sommes attentifs à ce que ces groupes aient des points communs pour aider à la mise en place d'une réflexion autour de problématiques et d'enjeux qui les touchent au niveau personnel. Ainsi les collégiens échangent avec des jeunes de leur âge : leur inquiétude face au monde, à l'environnement, aux inégalités sociales est au centre de leurs préoccupations même si, selon les pays, ils ne vivent pas cette inquiétude de la même manière. Là réside l'intérêt de l'échange qui met en relief les différences culturelles fortes et permet aux élèves des deux pays de s'ouvrir à une manière de réflechir différente.
Les groupes de femmes échangent avec le « Regroupement des femmes de Popenguine » : les unes comme les autres sont directement impactées par le chômage, la difficulté de trouver les ressources nécessaires, l'inquiétude vis à vis de leurs enfants et la dévalorisation dont elles souffrent dans un monde où les hommes prennent énormément de place et où elles se sentent exclues des décisions locales et mondiales. Les inégalités dont elles souffrent ont tendence à les rapprocher mais là encore les réactions sont différentes. Alors que les femmes du CIAS ont tendance à abandonner et à s'accrocher aux aides sociales, celles de Popenguine s'impliquent pour la préservation de leur environnement, organisent des actions de reboisement en partenariat avec la Réserve Naturelle de Popenguine et mettent en place des journées de ramassage des ordures. Les échanges sont très riches et ces femmes s'apportent beaucoup mutuellement.
Les groupes mixtes de populations communiquent avec un groupe de Popenguine. Là, les échanges portent davantage sur une réflexion autour de l'agriculture : consommer local, développer des moyens de cultiver dans le respect de la terre et des jachères, utiliser des énergies renouvelables.
Les fondateurs de l'Ecole Internationale de Popenguine sont très investis dans ce groupe car cette école est construite dans le respect de l'environnement, des puits leur permettent de s'alimenter en eau et toute l'électricité provient de panneaux solaires. Les élèves et les professeurs cultivent un potager en permaculture.

Chacun se sent donc responsable, en tant que citoyen et des initiatives voient le jour grâce à ces échanges.

Nous prenons appui sur des films documentaires, artistiques, humoristiques forts autour des mécanismes mondiaux comme « L'Ile aux fleurs » de Jorge Furtado ou certains films d'animations courts sur la fonte des glaces, la montée du niveau de la mer. Nous faisons directement le lien avec Popenguine qui subit de plein fouet l'avancée du niveau de la mer avec la destruction des maisons sur la plage.

Partenaires locaux

Popenguine : Ecole de la 2eme chance Oasis – Lycée de Popenguine – Ecole Internationale de Popenguine – Kaay Art – Commune de Popenguine – Regroupement des femmes de Popenguine – Focci – 

Objectifs du projet

Réfléchir ensemble : Créer des échanges réguliers entre les populations du Pas-de-Calais et de la région de Popenguine pour réfléchir, écrire et créer ensemble autour des mécanismes mondiaux sources d'inégalité.
Transmettre : réaliser à partir des travaux précédents, des créations artistiques destinées à être diffusées et à sensibiliser par le biais artistique afin d'inciter chacun à accepter et à endosser son rôle de citoyen.
Agir : mettre en place le festival ART CITOYEN à Popenguine ouvert à toutes les populations et mettre en œuvre avec les associations partenaires des actions concrètes pour l'environnement. Asseoir le siège de ART CITOYEN avec la construction de cases éco-responsables.

Activités

ACTIVITE 1
En Pas-de-Calais :
> Ateliers de réflexion et de création avec les femmes et les groupes tout public.
> Réalisation des 1ere vidéos.
ACTIVITE 2:
A Popenguine :
> Ateliers de réflexion et création avec les groupes adultes.
> Echanges en visioconférences avec les groupes adultes du Pas-de-Calais.
> Achat du terrain pour les cases responsables.
> Logistique du Festival ART CITOYEN
ACTIVITE 3
En Pas-de-Calais :
> Ateliers de réflexion et de création avec les collégiens.
> Réalisation des vidéos.
> Poursuite des travaux avec les groupes adultes.
ACTIVITE 4
En Pas-de-Calais :
> Soirées culturelles pour le tout public et visioconférences avec les groupes sénégalais.
>Visioconférences entre les collégiens et les groupes adultes.
A Popenguine :
> Poursuite des travaux avec les collégiens et les groupes adultes.
> Réalisation des vidéos.
> Festival ART CITOYEN (1ere édition)
> Début de construction de la première case éco responsable.

Résultats

Ouverture culturelle des populations – Implication dans la création artistique en tant que personne de valeur qui a sa place à tenir dans la société – Implication de tous : jeunes (collèges) – femmes – groupes d'habitants – artistes.
Valorisation des groupes de populations qui se produisent en public en Pas-de-Calais et à Popenguine. Transmission artistique populaire impactante et ouverture à la solidarité internationale des populations locales spectatrices.
Achat d'un terrain à Popenguine et construction de cases africaines pour établir le siège de ART CITOYEN – Première édition du Festival en 2021 – Reboisement en partenariat avec l'Ecole Internationale de Popenguine.

Documents associés
Projet En cours

Date de début : mai 2021
Date de fin : décembre 2021

Pays d’intervention : Sénégal
Localité : Lépine Pas-de-Calais

Budget : 38970
Financeur(s) régional(aux) : Lianes coopération, Récital
Autre(s) financeur(s) : Région Hauts de France Culture/Ternois Com/Beaurainville/CA2BM/Hesdin/Auxi le Chateau

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET

Lianes coopération

23 Rue Gosselet, 59000 LILLE

Site Web

Représentant : M. Nizar Yaiche

La collectivité test est jumelé avec le Portugal depuis 1997. Les échanges entre les deux collectivités portent sur la jeunesse, la culture et le tourisme.

Lianes coopération

Lianes coopération – Réseau régional multi-acteurs de la coopération internationale des Hauts-de-France.

Le réseau fédére l’ensemble des acteurs de la coopération internationale de la région sans distinction de statut juridique. Ensemble ses membres élaborent des stratégies communes, montent en compétence, dialoguent avec bailleurs et pouvoirs publics et mutualisent leurs actions.

Informations pratiques

Bureaux

S/c MRES (Maison régionale de l'environnement et des solidarités)
5 rue Jules de Vicq – 59 000 LILLE
Tel : 06.77.78.69.48

Crajep
Département Pas de Calais
Dunkerque Grand Littoral
Agende de l'eau
Agence Française de Développement
Région Hauts-de-France
Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Ville de Lille
FONJEP
Métropole Européenne de Lille
Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
Fondation Norsys
CRID
Département Nord
Caisse d'Épargne
RRMA Conférence Interrégionale
Pôle Emploi