Femmes et coquillage

Depuis des temps protohistoriques, les activités de collecte et de transformation des coquillages constituent la base de l’alimentation et de l’économie du village littoraux du Saloum. L’étude préalable qui cédait Afrique a réalisé au Sine Saloum a permis d’identifier 3 problématiques liées à la pression anthropique et aux conséquences des mutations environnementales

  • Épuisement progressif des ressources naturelles de coquillages et fragilisation de la mangrove
  • Conditions de travail dangereuses pour les femmes et les enfants qui les accompagnent
  • Absence de sécurité alimentaire est revenu faible ne permettant pas toujours de subvenir aux besoins des familles

En concertation avec les bénéficiaires, à savoir 9 groupements d’intérêt économique féminin rassemblant 1975 membres, le projet s’attachera à répondre à ces 3 problématiques en l’accompagnant ces femmes dans le développement d’une activité de conchylicultures et d'ostréiculture (les coquillages étant jusqu'à présent que dit et non pas cultivés) et en contribuant à diversifier leur activité grâce à la production de miel de mangrove très prisé au Sénégal.

Cette initiative constitué un véritable soutien à l’entreprenariat féminin et au développement économique local. Le projet portera à la fois sur le renforcement de capacités des bénéficiaires et la dotation en infrastructures et équipements nécessaires à la réalisation de leurs activités, et sollicitera à chacune de ces phases l’ensemble des femmes des GIE.

Les revenus qu’ils en retireront bénéficieront au total à 25 1000 personnes de manière indirecte (famille & acteurs de la chaîne). Le projet a besoin de 334 1637,00€ au total pour soutenir les filières ostréicole, conchylicoles et apicole pour permettre une gestion autonome et durable de la production d’huîtres, de coquillages et de miel par les femmes des GIE du sine-saloum en :

  • Augmentant les revenus des femmes récolteuse à travers l’amélioration des conditions d’exploitation des huîtres et coquillages du Saloum et la diversification de leur activité,
  • Préservant les ressources naturelles (écosystème mangrove) rendez-vous pour l’ostréiculture et là conchylicultures à travers la mise en place d’une charte commune,

Le projet sur la coordonné et mis en œuvre par la coordinatrice de l’antenne locale d'ICD Afrique dans le Siné Saloum on irait trop avec les autorités locales et les bénéficiaires. En amont du projet un comité de pilotage technique sera constitué. Il sera composé des partenaires envisagés par ICD Afrique : les communes visées par le projet, les services techniques de l’état, les associations locales, des représentants universitaires, des OCB, etc.  Ce projet est en accord avec les mesures de conservation des écosystèmes mis en œuvre depuis 1976 par l’Etat sénégalais, salué par les autorités locales et associations protectrices de l’environnement, et réponds plus généralement aux Objectifs du Développement Durable (ODD)

Il cadre parfaitement avec 3 objectifs principaux de la convention sur la diversité biologique, l’utilisation durable de la diversité biologique, le partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques.

Publics concernés

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:”Tableau Normal”; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:””; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:”Calibri”,sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:”Times New Roman”; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;}

Les bénéficiaires directs du projet son 1975 femmes regroupées au sein de groupements d’intérêt économique (GIE). Les bénéficiaires indirects sont les familles et proches de ces femmes on estime donc à près de 20 000 le nombre de bénéficiaires totaux du projet.

Ces femmes vendent leur production à des commerçants (bana-bana) locaux où extérieurs qui les distribue dans le marché journalier où hebdomadaires nationaux et parfois même dans les marchés internationaux. Cette forte demande accentue la pression sur la ressource la réduction continue des stocks. Puisqu'elles n'ont comme activité principale que la collecte, la transformation, la commercialisation des coquillages, l’accompagnement de ces projets les aidera à mieux gérer cette ressource et à la pérenniser.

C’était la situation alimentaire économique instable, due à la fragilisation de la mangrove et à l’absence de sécurité lors de la récolte, que le projet répondre, en ayant pour objectif d’assurer au bout de 5 ans la gestion autonome de leurs productions et la préservation de la mangrove.

De façon indirecte, les 3 communes de Dionewar, de Toubacouta et de Palmarin bénéficiant de l’exploitation améliorée de la transformation de coquillages par le projet. L’usage de moyens de transport et de transformation respectant l’environnement (non polluant, usage limite de bois de chauffe) l’augmentation du pouvoir d’achat des productrices et producteurs qui entraîneront la création d’autres activités, le développement du transport par les commerçants, … Tout cela bénéficiera à la population de ces localités.

Partenaires locaux

Am be Koun (Tambacounda) A.G.A.D.A (Ziguinchor) CURAAN (Toubacouta) ENDA SAHEL GRAF Service Déconcentrés de l’Etat et des Collectivités locales.

Principaux partenaires financiers

  • Gouvernement Princier de Monaco
  • Conseil Départemental des Bouches du Rhône
  • Fondation Princesse Charlène
  • Fondation Raja
  • Voiles Sans Frontières
  • Ville de Port Saint Louis du Rhône

Objectifs du projet

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:”Tableau Normal”; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:””; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:”Calibri”,sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:”Times New Roman”; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;}

Objectif général

Soutenir la filière ostréicole, conchylicoles et apicole pour permettre la gestion autonome et durable de la production d’huîtres, de coquillages et de miel par les femmes GIE du Siné Saloum

Objectifs spécifiques

  • Augmenter les revenus des femmes récolteuse à travers l’amélioration des conditions d’exploitation des huîtres et coquillages du Saloum et la diversification de leur activité
  • Préserver les ressources naturelles (l'écosystème mangrove) rendez-vous pour l’ostréiculture et là conchylicultures à travers la mise en place d’une charte commune

Projet En cours

Date de début : juin 2018
Date de fin : décembre 2020

Pays d’intervention : Sénégal
Localité : Delta du Saloum - Dionewar, Palmarin, Toubacouta
Secteur(s) d'intervention : Agriculture - Souveraineté alimentaire, Croissance économique - Emploi, Environnement

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 334 637 Euros

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET

ICD Afrique

52b, rue Pasteur, 59370 Mons-en-Baroeuil

Site Web

Représentant : M. Jacques Darmanin (Administrateur)

ICD-Afrique mène actuellement, en partenariat avec les acteurs locaux, plusieurs projets de développement, principalement au Sénégal, mais aussi au Bénin, en Tunisie et en Algérie…

Lianes coopération

Lianes coopération – Réseau régional multi-acteurs de la coopération internationale des Hauts-de-France.

Le réseau fédére l’ensemble des acteurs de la coopération internationale de la région sans distinction de statut juridique. Ensemble ses membres élaborent des stratégies communes, montent en compétence, dialoguent avec bailleurs et pouvoirs publics et mutualisent leurs actions.

Informations pratiques

Bureaux

!Nouvelle adresse !
S/c MRES (Maison régionale de l'environnement et des solidarités)
5 rue Jules de Vicq – 59 000 LILLE
Tel : 06.77.78.69.48

Crajep
Département Pas de Calais
Dunkerque Grand Littoral
Agende de l'eau
Agence Française de Développement
Région Hauts-de-France
Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Ville de Lille
FONJEP
Métropole Européenne de Lille
Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
MAIF
CRID