Appui à la création d’une agence urbaine et de développement territorial au Nord Liban

La création d’une agence urbaine et de développement territorial au Nord Liban permettra, d’une part, un renforcement de la gouvernance urbaine au profit de politiques locales adaptées et, d’autre part, de construire une cohésion territoriale et multiconfessionnelle. C’est un projet pilote qui pourra être généralisé à d’autres territoires libanais.

Cette agence aura pour vocation de :

– Faciliter la construction d’une vision stratégique partagée entre les municipalités, leurs regroupements et l’Etat, permettant à tous les acteurs de dialoguer en gardant leurs propres compétences et moyens d’actions ;

– Construire un développement durable du territoire ; – Contribuer à la préparation de politiques publiques innovantes et préparer des investissements efficients sur l’urbanisme, l’aménagement de la mobilité et des services (; – Favoriser la mobilisation de la société civile (monde économique, universitaire, ONG …) et la sensibilisation des habitants à la qualité de leur cadre de vie

Contexte

Le territoire Tipoli, Zgharta-Edhden, Al-Fayhaa et Koura, autour du bassin du fleuve Abou Ali, affiche un grand potentiel mais également des difficulté notamment dans le dialogue entre acteurs et n’a, jusqu’à aujourd’hui, jamais mis en place de politiques communes. Pour aider à surmonter la défiance ente les acteurs, liée à des tensions interconfessionnelles, conséquences de la guerre civile, un outil technique comme une agence urbaine est proposé. Le modèle libanais n’a aucun outil technique de dialogue sur le territoire appréhendé. Parmi les difficultés, il y a l’Etat, qui est porteur des porteurs d’aménagement, et les collectivités quia n’ont pas les moyens humains, financiers ou politiques pour mettre en place les politiques décidées par l’Etat. Les difficultés sont aussi liées à la question des réfugiés : le conflit syrien voisin et ses conséquences sur le territoire libanais reste un élément de déstabilisation fort.

C’est un territoire à fort potentiel, notamment parce que c’est là que se trouve le futur aéroport, un des plus grands ports de Méditerranée orientale et le début de l’autoroute arabe.C’est l’un des points d’entrée pour la reconstruction syrienne et irakienne.

Le projet de l’agence urbaine couvre une population de plus de 400.000 personnes, ce qui représente 10% de la population totale du Liban. Zgharta-Ehden est une ville maronite de la muhafazah du Nord-Liban avec une population estimée à 80.000 habitants. Elle est la capitale du district (caza) de Zgharta.

Pour l’Etat, et plus spécifiquement la Direction générale de l’urbanisme, cette structure sera :

– un outil d’appui à la construction d’une vision stratégique partagée avec les municipalités, dans laquelle s’inscrivent les différents schémas d’aménagement du territoire

– un outil de réflexion et d’échanges autour des enjeux territoriaux des grandes infrastructures envisgées.

Cette démarche se veut une initiative pilote qui pourrait inspirer d’autres territoires et collectivités libanaises pour la création d’agences de ce type, qui pourraient se constituer en réseau afin d’échanger sur leurs expériences, résultats et impacts.

 

Partenaires locaux

Pour les partenaires libanais : Ville de Zgharta Eden – Communauté urbaine Al-Fayhaa – Cités Unies Liban – Bureau Technique des Villes Libanaises

Pour les partenaires français : Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme – Communauté Urbaine de Dunkerque – Agence d’Urbanisme de Dunkerque

Objectifs du projet

Construire une collaboration technique et politique qui conduise à l’élaboration en commun d’un outil intégré d’aménagement du territoire. Le projet prévoit une meilleure association d’acteurs du territoire dans la définition des stratégies et/ou dans leurs applications, au bénéfice du renforcement de la gouvernance locale.

Activités

ACTION 1 – Structuration de l’Agence

ACTION 2 – Lobbying auprès des institutions de l’Etat

ACTION 3 – Sensibilisation des élus locaux libanais et formation des agent

ACTION TRANSVERSALE : Communication, gouvernance et suivi du projet

Résultats

– RESULTATS ACTION 1 : La création d’une structure associative, la définition de sa gouvernance, de son financement, de son équipe, de son programme de travail et une première démarche opérationnelle prototype sur plusieurs projets concrets.

– RESULTATS ACTION 2 : La création d’un outil associatif intermédiaire et à terme, d’un outil juridique pérenne et ad hoc dans la législation libanaise permettant d’assurer une continuité dans le temps et une éventuelle réplicabilité sur d’autres territoires.

– RESULTATS ACTION : Connaissnce par les collectivités et experts libanais des enjeux territoriaux et des processus de fonctionnement d’une agence urbaine en France. Actions de formation en lien avec le CNFPT. Relations de partenariat bilatéral entre l’Agence de Dunkerque et l’Agence du Nord-Liban.

 :

Projet En cours

Date de début : septembre 2019
Date de fin : septembre 2021

Pays d’intervention : Liban
Localité : Nord Liban - Communauté urbaine d'Al-Fayhaa - Ville de Zgharta-Eden
Secteur(s) d'intervention : Gouvernance

Objectif(s) de Développement Durable


Financeur(s) national(aux) : Min. de l’Europe et des Affaires étrangères
Autre(s) financeur(s) : Communauté Urbaine de Dunkerque

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
ADHÉRENT

Commaunute Urbaine de Dunkerque

Pertuis de la Marine, BP 85530, 59386 DUNKERQUE CEDEX 1

Site Web

Représentant : Mme Nathalie Cos (Cheffe de service Coopérations Europe et International)

La Communauté Urbaine de Dunkerque est la 1ère Communauté Urbaine volontaire de France. Elle a été créée par décret le 21 Octobre 1968. Elle agit pour le développement de son territoire et le bien-être de ses habitants. L'agglomération est, en 2015, composée de 21 communes et communes associées, pour 200.000 habitants. Elle couvre une partie de la Flandre maritime et toute la façade littorale du département du Nord. Portuaire et transfrontalier, l'agglomération dunkerquoise est par nature internationale et européenne.

Lianes coopération

Lianes coopération – Réseau régional multi-acteurs de la coopération internationale des Hauts-de-France.

Le réseau fédére l’ensemble des acteurs de la coopération internationale de la région sans distinction de statut juridique. Ensemble ses membres élaborent des stratégies communes, montent en compétence, dialoguent avec bailleurs et pouvoirs publics et mutualisent leurs actions.

Informations pratiques

Bureaux

!Nouvelle adresse !
S/c MRES (Maison régionale de l'environnement et des solidarités)
5 rue Jules de Vicq – 59 000 LILLE
Tel : 06.77.78.69.48

Crajep
Département Pas de Calais
Dunkerque Grand Littoral
Agende de l'eau
Agence Française de Développement
Région Hauts-de-France
Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Ville de Lille
FONJEP
Métropole Européenne de Lille
Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
MAIF
CRID