FISONG 2020 – Éducation et insertion : « réinsertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques des villes d’Afrique de l’Ouest, de Madagascar et d’Haïti »

  • Date de lancement : non précisée | Date de clôture : 7 juillet 2020 Clôturé
  • Financeur(s) : Agence Française de Développement

La finalité de la FISONG « Réinsertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques des villes d'Afrique de l'Ouest, de Madagascar et d'Haïti » est d'appuyer la mise en œuvre de pratiques innovantes visant à améliorer la situation des jeunes déscolarisés, en particulier des plus fragiles, issus des quartiers périphériques des zones d'intervention.

A travers cette FISONG, l'AFD recherche les articulations possibles entre les interventions en cours et les actions des ONG, en amont, pendant ou en aval de ses projets. A terme, il s'agira donc de tirer les leçons des approches proposées par les ONG pour des actions ultérieures, tant de l'AFD que des pays cibles ou autres pays.

La FISONG doit ainsi permettre de financer des projets innovants qui :

  • identifient les solutions susceptibles d'être intégrées dans les politiques publiques, y compris le développement d'outils pour l'insertion des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques qui puissent être adaptés et déployés largement ;
  • réfléchissent à la pérennité des interventions en inscrivant les projets dans les politiques sectorielles dès la phase d'instruction du projet.

Plus spécifiquement, il s'agira de financer des projets innovants qui répondront aux enjeux suivants :

  • Accompagner la croissance économique de chacune de ces régions par la lutte contre leurs vulnérabilités dont le décrochage scolaire pour les jeunes issus des quartiers périphériques.
  • Miser sur la croissance de l'urbanisation comme facteur d'inclusion pour les jeunes déscolarisés à travers les opportunités d'emploi générés notamment l'amélioration des services de base (distribution et gestion de l'eau /déchets / accès à l'énergie / aux réseaux / transports / développement des services sociaux / proximité du monde économique / multiplicité des offres d'emploi, de services) (ex : nouvelle ville de Diamniadio et nouveau pôle urbain de Dakar intégrant Thiès et Mbour au Sénégal).
  • Relever le défi de la lutte contre la déscolarisation en Afrique de l'Ouest, à Madagascar et Haïti pour permettre l'acquisition de compétences de base, y compris sociales et citoyennes pour tous.
  • Intensifier la collaboration des secteurs privés et publics pour développer le système d'enseignement depuis l'éducation de base jusqu'à la professionnalisation puis l'insertion.
  • Favoriser les dynamiques intergénérationnelles, propres à modifier les grands équilibres de pouvoirs, les imaginaires liés à l'âge et à rééquilibrer l'accès des jeunes déscolarisés aux sphères de représentation et de décisions les concernant.
  • Miser sur la transformation numérique et la mobilisation en réseaux pour accompagner la transformation de la situation des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques.
  • Accentuer l'effort sur les publics les plus fragiles, en particulier les femmes déscolarisées ainsi que les autres populations subissant une discrimination spécifique (handicap, orientation sexuelle …) des quartiers périphériques par des projets adaptés à leur situation.
  • Favoriser l'engagement bénévole ou autres initiatives entrepreneuriales et/ou citoyennes en réponse à des enjeux sociaux / sanitaires qui participeraient à l'insertion citoyenne voire économique des jeunes ;
  • Afrique de l'Ouest : renforcement des synergies entre pays voisins pour favoriser l'insertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques.

Périmètre géographique :

Les projets proposés concerneront les zones et pays suivants : Afrique de l'Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Leone, Togo), Madagascar et Haïti.

Les approches sur deux pays (maximum), positionnées sur les zones frontalières dans une logique de partage d'expérience et de cohérence des bassins de population, sont acceptées. Les interventions dans des zones où les conditions sécuritaires sont volatiles sont possibles, mais les propositions devront démontrer la prise en compte d'approches adaptées en zone de crise et conflit par l'ONG (ex : approches « Ne pas nuire »), la maîtrise des questions de sécurité et les mesures de mitigation sur les impacts attendus du projet.

Durée des projets :

La durée d'un projet FISONG est comprise entre trois et cinq ans, d'autres durées peuvent être proposées sans toutefois pouvoir excéder cinq ans.

Lianes coopération

Lianes coopération – Réseau régional multi-acteurs de la coopération internationale des Hauts-de-France.

Le réseau fédére l’ensemble des acteurs de la coopération internationale de la région sans distinction de statut juridique. Ensemble ses membres élaborent des stratégies communes, montent en compétence, dialoguent avec bailleurs et pouvoirs publics et mutualisent leurs actions.

Informations pratiques

Bureaux

S/c MRES (Maison régionale de l'environnement et des solidarités)
5 rue Jules de Vicq – 59 000 LILLE
Tel : 06.77.78.69.48

Crajep
Département Pas de Calais
Dunkerque Grand Littoral
Agende de l'eau
Agence Française de Développement
Région Hauts-de-France
Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Ville de Lille
FONJEP
Métropole Européenne de Lille
Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
Fondation Norsys
CRID
Département Nord
Caisse d'Épargne
RRMA Conférence Interrégionale
Pôle Emploi