Les Hauts-de-France dans le monde

Publié le 18/06/2021

Pour une politique des relations internationales ambitieuses

Alors que le premier tour des élections régionales se déroulera ce dimanche 20 juin, Lianes coopération souhaitait profiter de ce rendez-vous démocratique pour mettre en lumière les enjeux des relations internationales dans les politiques régionales. La Région s’occupe certes d’un certain nombre de politiques locales et de la planification stratégie du territoire dans différents domaines (Environnement, développement économique, infrastructures, …) mais elle peut aussi utiliser différents outils européens ou internationaux pour la mise en œuvre de ses politiques.

Lianes coopération est un réseau d’intérêt général, non-partisan. A ce titre il ne défend aucune liste et ne soutient aucun candidat ou candidate. Le réseau souhaite toutefois éclairer les citoyens et le futur exécutifs sur différents enjeux et défis de la région dans son secteur : Europe et Transfrontalier, Mobilité Internationale, Développement Durable dans le monde, Citoyenneté et Engagement, Développement Économique, Langues et Cultures, Migrations et Diasporas. Cette réflexion se poursuivra, nous l’espérons avec l’équipe qui sortira des urnes le 27 juin prochain.

Europe et transfrontalier

La région Hauts-de-France occupe géographiquement une place singulière en Europe du Nord. A la croisée de plusieurs grandes capitales Paris, Bruxelles, Londres, Amsterdam ou de villes stratégiques Anvers, Cologne, Le Havre, Liège, … Elle se situe aux croisements des enjeux liés au Brexit, du futur industriel européen, des grandes routes économiques, des transports et d'un espace européen particulièrement intégré.

Le transfrontalier est une réalité avec environ 40 000 travailleurs traversant chaque jour la frontière belge, mais également de nombreux étudiants, scolaires, acteurs culturels, consommateurs … Passer une frontière est devenu un acte banal pour une grande partie des habitants des Hauts-de-France.
Nous appelons à

  • Des liens pérennes et étroits avec les autres collectivités des pays transfrontaliers
  • Un soutien fort pour l'apprentissage des langues comme l'anglais, le néerlandais, et l'allemand
  • Un aménagement du territoire propice à des relations transfrontalières facilitées
  • Des projets structurants initiés, appuyés ou rejoints par la Région
  • Une mobilisation de fonds européens qui encourage les projets transnationaux

Mobilité internationale

La mobilité internationale entrante et sortante est à la fois un élément constitutif du parcours professionnel ou universitaire de nombreux habitants de la région mais également un élément d'attractivité du territoire. La mobilité permet les échanges de pratiques innovantes, l'apprentissage des langues, l'autonomisation des jeunes, l'attraction des talents en région.

Pourtant, seuls 14% des jeunes âgés de 18 à 30 ans de la région ont pu bénéficier d'une expérience de mobilité internationale (hors vacances) dans leurs parcours, contre 16% pour la moyenne nationale et le sentiment d'être citoyen européen est sensiblement moindre en région (50% contre 53% pour la moyenne nationale). L'accès à la mobilité internationale est par ailleurs très inégal selon le territoire d'origine ou le niveau d'étude des acteurs. Des freins existent : financiers, psychologiques, culturels … mais l'accès à l'information est également un enjeu.

La Région porte aujourd'hui un consortium Erasmus + pour accompagner les acteurs de l'enseignement formel, propose la bourse de mobilité Mermoz à destination des étudiants et apprentis et organise l'événement ”Cap sur le monde”. Elle soutient entre autres la plateforme régionale « Ready to Move » actrice de l'information, de la formation et de l'accompagnement des acteurs régionaux.
Nous appelons à :

  • Un véritable soutien de la Région en faveur de la mobilité internationale des jeunes et professionnels des Hauts-de-France
  • Un accueil facilité pour les étrangers en Hauts-de-France
  • La mobilisation de fonds étatiques ou européens et des partenariats solides en ce sens, la création de partenariats européens et internationaux avec les acteurs de la mobilité

Une prise en compte des publics prioritaires dans l'accès à la mobilité tels que des jeunes avec moins d'’opportunité ou des jeunes décrocheurs ou encore certaines zones rurales ou minières du territoire régional

Crédit Photo : Dan Dan Grinwis (CC)

Développement durable dans le monde

L'adoption des Objectifs de Développement Durable par les Nations Unies en 2015 a profondément changé les pratiques d'action internationale en imposant un nouveau paradigme. La prise de conscience progressive que les enjeux de changement climatique, de migrations, de développement économique, des systèmes de santé étaient partagés partout dans le monde a radicalement changé les pratiques de coopération internationale. Il ne s'agit plus d'une « aide » ou d'un « supplément d'âme » mais bien d'une activité stratégique et d'échange gagnant-gagnant.

La France s'est engagée auprès de l'OCDE à porter son Aide Publique au Développement à hauteur de 0,7% de son PIB (contre 0,38% aujourd'hui). En 2019, la Région Hauts-de-France contribuait à hauteur de 755 000€ à l'APD française, se classant ainsi à la 10ème place parmi les régions françaises, notamment grâce au programme Energie pour l'Afrique.

Outre le fait de contribuer à répondre aux grands enjeux de notre siècle, les politiques de développement sont un formidable levier pour engager et valoriser à travers le monde les acteurs régionaux sur des solutions innovantes dans de nombreux domaines : Accès à l'énergie, gestion de l'eau et assainissement, développement économique local, éducation et formation professionnelle avec une attention particulière pour les filles et les femmes, résilience face au changement climatique, gouvernance locale et planification territoriale, …

Citoyenneté et engagement

Les Hauts-de-France ne sont pas un îlot isolé du reste du monde. La région est confrontée au changement climatique, aux questions d'accueil des réfugiés, à la raréfaction de la ressource en eau … et les questions d'égalité femmes-hommes ou de lutte contre la pauvreté restent des sujets d'importance comme dans d'autres régions du monde. La Région peut s'inscrire dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durables mais pour cela elle doit faire comprendre les enjeux aux citoyens.

La compréhension des enjeux européens et mondiaux ainsi que la capacité des citoyens à y contribuer sont pour Lianes coopération une priorité d'une politique d'Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale.

Aujourd'hui, la Région ne porte pas directement de politique sur ce sujet mais celui-ci est traité par d'autres collectivités territoriales. Lianes coopération le fait également au travers de formation, de rencontres et depuis 2020 d'un fonds régional de 100 000€ visant à soutenir des initiatives locales portées par des associations en lien avec des établissements scolaires, des structures jeunesse, …

Nous appelons à :

  • Une politique de soutien en faveur de l'engagement citoyen surtout des jeunes, mais aussi des moins jeunes et du décryptage des enjeux mondiaux sur le territoire des Hauts-de-France, dont les contours seraient dûment définis.
  • Un engagement auprès des publics et thématiques prioritaires et notamment
  • Des partenariats stratégiques qui favorisent l'engagement des citoyens des Hauts-de-France
  • Une coopération étroite avec les acteurs éducatifs et l'appui pour davantage de liens entre éducation formelle et éducation non formelle
@karine Avetisyan

Crédit Photo : Guilherme Stecanella (CC)

Développement Economique

Le commerce extérieur représente une part non négligeable du développement économique de la région. Avec 49,5 milliards d'Euros d'exportations pour un PIB de 157 milliards d'Euros la région se classe 5ème région de France à l'export. Ces chiffres sont à mettre en regard des 65 milliards d'Euros à l'import.

La Région assure le chef-de-filât territorial dans la construction du SRDEII : Schéma Régional de Développement Économique, d'Innovation et d'Internationalisation. Ce schéma fixe les grandes orientations stratégiques régionales en termes de complémentarité des acteurs, d'orientations stratégiques de filières, d'équilibres économiques, d'aide aux entreprises, de soutien à l'innovation … mais également d'internationalisation des entreprises.

La Région est porteuse d'une politique de partenariats stratégiques, de soutien aux acteurs de l'internationalisation des entreprises ou du développement d'infrastructures (Train, ports, aéroports, …). Elle peut articuler son action avec d'autres acteurs nationaux ou infra régionaux pour ouvrir de nouveaux marchés à l'économie régionale, valoriser l'expertise de certaines filières, …

Nous appelons à :

  • La construction d'un SRDEII qui inclut davantage l'approche internationale et prend en compte les filières prioritaires
  • Une stratégie de développement économique à l'international de la Région Hauts-de-France à la hauteur de sa place et de sa situation géographique
  • Un accroissement des échanges commerciaux avec la région
  • Le développement des partenariats multi acteurs (entreprises, associations, ONG, universités/grandes écoles

Langues et cultures

L'ouverture de la Cité internationale de la langue française à Villers-Cotterêts en 2022 vient interroger le rapport de la langue française aux autres langues dans le monde et sur le territoire. Ce site se veut un lieu de passage pour les francophones du monde entier, il vise à replacer le français dans un contexte mondial. Le sommet de l'Organisation Internationale de la Francophonie devrait se tenir en Hauts-de-France en 2023.

De manière plus large, de nombreux établissements culturels favorisent la circulation d'artistes ou d'œuvres venant interroger notre vision du monde, favoriser la rencontre interculturelle, susciter la curiosité et l'ouverture à la différence, … Plusieurs musées de la région accueillent également des œuvres d'arts africaines présentes sur la liste de restitution des œuvres d'arts.

Nous appelons à :

  • Une politique linguistique ambitieuse en région Hauts-de-France
  • Un développement de projets autour de la Cité internationale de la Francophonie de Villers-Cotterêts 
  • Une politique culturelle qui intègre une dimension internationale

Crédit Photo : Manyu Varma (CC)

Lianes coopération

Lianes coopération – Réseau régional multi-acteurs de la coopération internationale des Hauts-de-France.

Le réseau fédére l’ensemble des acteurs de la coopération internationale de la région sans distinction de statut juridique. Ensemble ses membres élaborent des stratégies communes, montent en compétence, dialoguent avec bailleurs et pouvoirs publics et mutualisent leurs actions.

Informations pratiques

Bureaux

S/c MRES (Maison régionale de l'environnement et des solidarités)
5 rue Jules de Vicq – 59 000 LILLE
Tel : 06.77.78.69.48

Crajep
Département Pas de Calais
Dunkerque Grand Littoral
Agende de l'eau
Agence Française de Développement
Région Hauts-de-France
Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Ville de Lille
FONJEP
Métropole Européenne de Lille
Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
Fondation Norsys
CRID
Département Nord
Caisse d'Épargne
RRMA Conférence Interrégionale
Pôle Emploi