La proposition de loi contre le volontourisme est déposée à l'Assemblée nationale !

Publié le 14/01/2021

A l'occasion de la Journée internationale du Volontariat, célébrée chaque année le 5 décembre, Anne Genetet, députée de la 11e circonscription des Français à l'étranger (Asie, Océanie et Europe Orientale), a déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi relative à la lutte contre certaines dérives liées au volontourisme. C'est dans ce cadre qu'une conférence de presse en ligne et un webinaire ont été organisés avec le soutien de France Volontaires afin de présenter cette proposition de loi et de sensibiliser aux impacts néfastes du phénomène du volontourisme. Ces événements ont également permis de promouvoir un volontariat international responsable, dans un contexte de crise sanitaire mondiale qui a renforcé l'envie des citoyens et citoyennes de s'engager et de se sentir utile.

Le fruit d'une véritable concertation avec France Volontaires

Après avoir constaté certaines dérives liées au volontourisme dans plusieurs des 49 pays qui composent sa circonscription, la députée Anne Genetet a rencontré les protagonistes du volontariat international pour partager un diagnostic précis de la situation, ainsi que des voies et moyens de l'améliorer. Rapidement convaincue de la nécessité d'une riposte parlementaire et d'une évolution législative, la députée a donc pris l'initiative d'une proposition de loi dont la préparation et la rédaction ont été réalisées en concertation et avec l'appui de France Volontaires.

Ainsi, France Volontaires a mis en place un groupe de travail dédié regroupant une quinzaine d'organisations membres et partenaires de la plateforme. Il a permis de faire émerger des propositions concrètes pour s'assurer que le texte soit en phase avec les pratiques des acteurs du volontariat international responsable, et qu'il réponde bien à certaines problématiques du volontourisme au niveau français.

Grâce à un travail débuté en mars dernier, France Volontaires, avec l'appui du CLONG-Volontariat et de Cotravaux, ont notamment permis l'intégration de la définition commune du volontourisme élaborée collectivement par la plateforme, des critères principaux d'un volontariat de qualité, de l'importance des démarches d'Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI), ainsi qu'un lien avec la future loi sur le développement solidaire.

Dans un esprit de franche collaboration et d'ouverture à la concertation, la grande majorité des propositions d'amendements de France Volontaires a été acceptée par la députée. Cette proposition de loi a finalement été déposée à l'Assemblée nationale à l'occasion de la Journée internationale du Volontariat (JIV).

Que contient la proposition de loi sur le volontourisme ?

La proposition de loi relative à la lutte contre certaines dérives liées au volontourisme pose une définition claire du phénomène du volontourisme, de son historique, de ses principales caractéristiques et de ses impacts. Elle permet de le différencier du volontariat responsable qui répond à plusieurs critères de qualité (partenariats équitables et pérennes, formation au départ, suivi et accompagnement pendant et après l'expérience, garanties de sécurité etc.). De plus, elle clarifie les différences entre une mission de volontariat et un séjour touristique en mettant en exergue les abus dans ce domaine, notamment l'utilisation de termes trompeurs.

En outre, la proposition de loi poursuit quatre principaux objectifs :

  1. Protéger les personnes en désir d'engagement contre les dérives liées au volontourisme et sensibiliser à des actions de volontariat à l'international responsables ;
  2. Reconnaître le rôle de France Volontaires et de ses membres dans le développement et la promotion d'un volontariat international de qualité ;
  3. Prévenir des pratiques dangereuses liées au volontourisme, notamment dans le cadre de la protection des personnes vulnérables dont les mineurs ;
  4. Veiller au respect des obligations de la France en faveur des droits humains, notamment celles inscrites dans la Convention internationale des droits de l'enfant, dont la France est signataire.

Entrent dans le champ d'application de ce texte des entreprises, associations et autres organisations, proposant des séjours touristiques ou des missions impliquant des actions de volontariat, dont le siège social est basé en France ou y exerçant des activités.

La proposition de loi qui a bénéficié d'un accueil favorable de la part du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE) ainsi que du groupe politique de la députée, La République en Marche, pourrait être débattue au premier semestre 2021 ou intégrée à d'autres propositions ou projets de loi en lien avec le sujet.

Consulter le texte de la proposition de loi

Le volontourisme, c'est quoi ?

Forme de tourisme conjuguant voyage et engagement volontaire, le volontourisme promet à des individus désireux de s'engager pour une cause, la découverte de nouvelles cultures tout en venant en aide à des communautés locales. Si les intentions de départ paraissent louables, dans les faits, des organisations proposent des séjours payants dont le modèle économique repose sur les profits tirés de cet engagement volontaire, bien souvent au détriment de l'intérêt général. Jouant sur la quête de sens des personnes en désir d'engagement, ces pratiques dérogent aux principes de qualité du volontariat. Cette « marchandisation » du secteur du volontariat entraîne des dérives dont les effets peuvent être plus ou moins graves pour les communautés d'accueil comme pour les personnes participant à ces séjours.

Un premier webinaire consacré au phénomène du « volontourisme »

A l'occasion du dépôt de la proposition de loi et de la célébration de la JIV, la députée a organisé une conférence de presse en ligne et un webinaire, avec le soutien de France Volontaires, le vendredi 4 décembre 2020, qui a réuni plus de 160 participants dont des représentant.e.s d'organisations de volontariat et d'ONG, des étudiant.e.s, des acteurs politiques, des collectivités locales et des représentant.e.s de l'Etat, des actuels ou anciens volontaires, ainsi que des influenceurs et des journalistes.

Revoir le webinaire :

Plus d’informations

France Volontaires

75 rue Gambetta, 59000 Lille

Site Web

Représentant : Mme Lucie Lombard (Chargée de mission - Nord Normandie Grand Est)

France Volontaires est la plateforme française des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité. Créée en 2009 sous la forme d’une association, France Volontaires est le fruit d’une construction partagée entre des acteurs publics et associatifs impliqués dans la solidarité internationale. Opérateur du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, elle réunit l’Etat, des collectivités territoriales et des associations autour d’une mission d’intérêt général : le développement et la promotion des engagements volontaires et solidaires à l’international. Elle s’appuie sur une présence en France (hexagonale et outre-mer) et sur un réseau d’ Espaces Volontariats en Afrique, Asie et Amérique latine.CONCERTATION ET PLAIDOYERFrance Volontaires organise le dialogue entre les acteurs du volontariat et participe ainsi à la définition et à la mise en oeuvre de politiques publiques et d’initiatives multi-acteurs sur le champ de l’engagement solidaire à l’international.INFORMATION ET ORIENTATIONFrance Volontaires fait connaître au plus grand nombre (institutions publiques, associations, grand public…) les dispositifs français et européens de volontariat à l’international (VSI, Engagement de Service civique, SVE, etc.) par différents canaux : information et orientation des publics, publications, outils numériques, participation à diverses manifestations.VALORISATIONFrance Volontaires oeuvre à la reconnaissance et à la valorisation du volontariat et de toutes les formes d’engagement solidaire à l’international, notamment à leur prise en compte dans le parcours professionnel des volontaires.EXPÉRIMENTATIONFrance Volontaires analyse les dynamiques du volontariat et met en oeuvre des programmes spécifiques dans une démarche d’expérimentation et de capitalisation. À travers son réseau international, la plateforme apporte notamment son soutien aux dispositifs nationaux de volontariat et aux programmes de réciprocité (accueil de volontaires internationaux en France).ACCOMPAGNEMENT ET MISE EN RÉSEAUFrance Volontaires propose une expertise, des formations et participe au renforcement des capacités de ses membres et partenaires en France et à l’international. Ses Espaces Volontariats sont des leviers d’action, d’appui et de mise en réseau, pour l’ensemble des acteurs du volontariat, dans les pays où ils sont implantés afin de sécuriser les parcours d’engagement et d’en multiplier les effets.

Lianes coopération

Lianes coopération – Réseau régional multi-acteurs de la coopération internationale des Hauts-de-France.

Le réseau fédére l’ensemble des acteurs de la coopération internationale de la région sans distinction de statut juridique. Ensemble ses membres élaborent des stratégies communes, montent en compétence, dialoguent avec bailleurs et pouvoirs publics et mutualisent leurs actions.

Informations pratiques

Bureaux

S/c MRES (Maison régionale de l'environnement et des solidarités)
5 rue Jules de Vicq – 59 000 LILLE
Tel : 06.77.78.69.48

Crajep
Département Pas de Calais
Dunkerque Grand Littoral
Agende de l'eau
Agence Française de Développement
Région Hauts-de-France
Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Ville de Lille
FONJEP
Métropole Européenne de Lille
Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
Fondation Norsys
CRID
Département Nord
Caisse d'Épargne
RRMA Conférence Interrégionale
Pôle Emploi